D Day

Voila, c’est la fin!

Retour a Hambourg

Des images plein la tete…il est encore temps de les capturer. J’ai le temps de faire un abécédaire

A comme Atacama bien sur. Les paysages lunaires, les dunes sculptees, les volcans et le charme de San Pedro

B comme Bolivie que je n’ai fait que traverser. Jouer a Clint dans le salar de Uyuni.

C comme Concha y Toro ou je me serais volontiers perdu dans les vignobles.

D comme desert. L’amour des grands espaces.

E comme etoiles vues de Uyuni

F comme ma petite famille qui m’a bien manquee

G comme Guanaco. Je connaissais les 3 autres camelides d’Amerique du Sud mais pas celui-ci

H comme hauteur. A plus de 3000 metres d’altitude la majorite du trip. Deux etages suffisaient a m’epuiser, sans oublier la neige qui nous a surpris dans le Canyon de Colca

I comme Igazu. L’une des plus belles merveilles de la nature

J comme Japonais qui s’emerveillaient et s’amusaient comme de grands enfants

K comme Kunza, la langue des Lickan Antail (Dans la region d’Atacama) pratiquement abandonnee aujourd’hui comme beaucoup d’autres langues indigenes. A l’epoque, les Espagnols coupaient la langue des gens qui parlaient leur langue natale et non l’Espagnol. Je ne pouvais pas m’empêcher de penser a l’exploitation des indigènes qui ne s’est jamais vraiment arrêtée.

L comme lunaire comme les paysages du salar d’Uyuni ou le desert d’Atacama

M comme Mate Coca, la boisson indispensable pour supporter le mal de l’altitude

N comme Neruda dont j’ai redecouvert la beaute des textes

O comme Oruro. L’un de mes petits regrets est de ne pas avoir pris le train en Bolivie. Curconstances attenuantes: il fallait prendre un bus de La Paz (3 heures), sachant que les trains ne partent pas tous les jours de la semaine.

P comme Punto de Choros et ma cabane du bout du monde avec vue sur le Pacifique. J’ai bien passe une heure a regarder le ballet des cormorans qui plongeaint a tour de role

Q comme Quipu (Noeud) en Quechua, qui servaient aussi bien a la comptabilite qu’au travail de la laine de lamas, alpaga ou vigogne.

R comme reve, en tout cas un bout du voyage dont j’ai toujours reve. L’occasion de repartir, en famille cette fois

S comme salar et les splendides deserts sales de Uyuni et Atacama

T comme Titicaca et le plaisir de se reveiller sur ke lac sur un parterre de Tortoro

U comme Les Uros qui peuplent les iles flottantes. Cesar, qui m’a accueilli etait l’un d’entre eux. L’occasion de mieux comprendre leur lutte pour vivre sans se faire exploiter par les agences de voyages

V comme la vigogne (vicuna). Elles ressemblent aux lamas a trois differences pres: elles sont plus petites, leur laine se vend a prix d’or et, meme en colere, elles be crachent pas. Seuls, les dignitaires religieux incas avaient le droit de porter des vetements tisses en laine de vigogne.

W comme Wi-Fi. Et oui evidemment. Tres souvent un challenge de mettre a jour mon mini-blog. Plus facile au Chili, ou il existe un wi-fi public sur la plupart des places de villages

X comme XXL et le sentiment de liberte qui t’envahi quand tu traverses les grands espaces

Y comme Yupayuchana qui veut dire “adorer” en aymara.

Z comme zorro andino, qui est, parait-il, tres vicieux au point d’attaquer ces pauvres camelides par pur plaisir et non pour se nourrir.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s